Plaidoyer pour la vie #cdc1

Portrait de Adminloc

PLAIDOYER POUR LA VIE - D.Mukwege

Nous sommes au Congo, l’un des plus vastes pays d’Afrique, mais aussi l’un des plus pauvres. Sous Mobutu puis Kabila, la criminalité est à son apogée, la terreur règne. Le pays se noie sous des conflits incessants. Depuis 1996, les guerres s’enchaînent. Les Congolais vivent dans un climat de violence inouïe. Les femmes congolaises sont loin d’être épargnées : elles sont violées, frappées. Et ce, en toute impunité.

Denis Mukwege naît en 1955 à Bukavu, dans l’Est du Congo. Fils de pasteur, et vivant dans une atmosphère menaçante, Dieu semble être sa seule assurance. Dès son plus jeune âge, il rêve de devenir médecin. Avec une ambition et une audace sans faille, Denis Mukwege parvient à atteindre son objectif. Bouleversé par des patientes victimes de violences sexuelles, il devient gynécologue-obstétricien.

Le médecin devient alors une cible. Il frôle la mort à multiples reprises, et la côtoie quotidiennement. Les blessures de ses patientes témoignent d’une bestialité indescriptible. Sa relation avec Dieu n’en est que renforcée ; sa survie est miraculeuse. Cependant, sa vie est constamment menacée. Malgré cela, il continue de mener son combat. Mais cette fois, il dénonce. Il parvient à faire passer son message à l’échelle mondiale. Il est désormais connu dans le monde entier pour être « l’homme qui répare les femmes ». Il fut alors gratifié de nombreux prix, comme le Prix Nobel de la Paix en 2008.

Ainsi, la vie du médecin est tumultueuse. Grâce au soutien de sa famille et à son amour pour sa terre natale, Denis Mukwege continue de se battre pour la situation des femmes au Congo, malgré les lourdes conséquences sur sa vie personnelle et familiale.

Il n’y a aucun doute, Denis Mukwege est un personnage inspirant. Le lecteur le reconnaît alors : peu importe d’où l’on vient, on peut faire changer les choses. « Plaidoyer pour la vie » est une réelle prise de conscience, un retour à la réalité, mais avant tout un message d’espoir. L’unité est la clé, et comme le dit l’auteur : « Un jour viendra où nos voix réunies, celles de la population et de toutes les Églises, seront si fortes qu’elles auront raison des forces du Mal ».

_______________________________________________________________________________________________________________________________

 

We are in Congo, one of the vastest countries in Africa, but also one of the poorest. As Mobutu and Kabila rule the country, criminality reaches its peak, terror prevails. The country drowns in continuing conflicts. Since 1996, wars have torn the Congolese apart. They live in an extremely violent climate. Congolese women are far from being spared : they are raped and beaten. And this, in complete impunity.

Denis Mukwege was born in 1955 in Bukavu, in Eastern Congo. Son of a pastor, and living in a threatening atmosphere, God seems to be his only assurance. From his earliest childhood, he dreams of becoming a doctor. With flawless ambition and boldness, Denis Mukwege manages to reach his goal. Deeply moved by sexually-abused patients, he becomes an obstetriciangynaecologist.

The doctor thus becomes a target. He has a brush with death multiple times, and mixes with it daily. His patients’ injuries show an unimaginable bestiality. Thus, his connection with God strengthens; his survival is miraculous. However, his life is constantly threatened. In spite of this, he keeps fighting for human rights. But this time, he chooses to denounce. He manages to convey his message worldwide. He is now known in the whole world as ‘the man who mends women’. He was then rewarded with many prizes, such as the Nobel Peace Prize in 2008.

Thus, the doctor’s life is tumultuous. With the support of his family and an unconditional attachment to his native land, Denis Mukwege keeps struggling for the situation of Congolese women in spite of serious consequences for his personal and family life.

Undoubtedly, Denis Mukwege is an inspiring figure. The reader thus realises that wherever we come from, we can make things change. ‘Plaidoyer pour la vie’ is a realisation, a comeback to reality, but above all a hopeful message. Unity is the key, and as the author says: ‘The day will come when our gathered voices, the population’s and all the Churches’, will be so strong that they’ll defeat the forces of evil.

 

Léna. L

Retrouvez ce livre dans vos médiathèques: https://mediatheques-villedieuintercom.fr/node/425284

Go to top