Le Choc des utopies #cdc2

Portrait de Adminloc

LE CHOC DES UTOPIES - N.Klein

16 septembre 2017. Maria vient de frapper Porto Rico, aux Caraïbes. L’ouragan de catégorie 5, avec des vents atteignant 280km/h, a tué 3 059 personnes, dont 2 975 portoricains. C’est le pire ouragan sur le territoire américain depuis Katrina en Nouvelle-Orléans, 12 ans plus tôt. Maria a tout ravagé à Porto Rico. L’inventaire des dégâts fut lourd. Il n’y avait plus d’eau potable, plus d’électricité. Circuler n’était pas envisageable, les coulées de boue ayant bloqué les routes.

Naomi Klein est une journaliste d’investigation canadienne, auteure de best-sellers comme « La stratégie du choc ». Après plusieurs dizaines d’années d’enquête, l’auteure a relevé que l’administration tentait systématiquement de tirer profit des catastrophes. C’est en reprenant cette analyse qu’elle publie « Le choc des utopies », 12 ans plus tard. Dans son essai, elle étudie le « capitalisme du désastre » sur une île qui « n’était ni plus ni moins qu’une colonie moderne des États-Unis, avec tout ce que cela signifie de mépris et de racisme ».

« Le choc des utopies », c’est le récit d’un voyage qui a permis une analyse poussée de la situation portoricaine, de ses causes à ses conséquences, tout en explorant des solutions écologiques face au capitalisme désastreux. En effet, la crise climatique menace encore durement les Caraïbes. L’heure est grave. La construction d’un monde durable est urgente. C’est pourquoi la parole de beaucoup d’ambitieux, projetant un tout nouveau Porto Rico, apporte une ampleur très concrète à son essai.

Le livre est avant tout un reportage, rempli de rencontres très variées. Klein souligne ainsi l’opposition de deux visions : celle d’une population prête à tout pour vivre dans un monde plus durable et solidaire, à celle d’une population ultrariche, déterminée à transformer Porto Rico en une île paradisiaque, quitte à sacrifier les femmes et hommes dévouant leur vie à la recherche d’un monde meilleur. Avec une analyse particulièrement fine et une écriture d’une grande fluidité, Klein parvient à exposer la perversité de l’administration capitaliste avec brio.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

16th September 2017. Maria just hit Puerto Rico, in the Caribbean. The Category 5 hurricane, with winds peaking 280 km/h, killed 3,059 people, 2,975 of whom were Puerto Rican. It was the worst hurricane on the American territory since Katrina in New Orleans, 12 years earlier. Maria devastated Puerto Rico. The amount of damage was very serious. There was neither tap water nor electricity. Driving was not conceivable, as the mudslides had blocked the roads.

Naomi Klein is a Canadian investigative journalist, author of best-sellers such as ‘The Shock Doctrine’. After several decades of inquiry, the author noticed that the administration systematically attempted to take advantage of catastrophes. She took another look at this analysis and 12 years later, she published ‘Le Choc des Utopies’ (or ‘The Battle for Paradise’). In her essay, she studies ‘disaster capitalism’ on an island which ‘was nothing more than a modern colony of the United States, with all the contempt and racism that goes with it’.

‘Le choc des utopies’ is the story of a trip which allowed an advanced analysis of the Puerto Rican situation, from its causes to its consequences, while exploring ecological situations facing disastrous capitalism. Indeed, the climatic crisis still strongly threatens the Caribbean. The situation is serious. The construction of a sustainable world is urgent. That is why the voice of many ambitious people, planning a brand new Puerto Rico, brings a very concrete scope to her essay. 

The book is above all a report, full of very diverse meetings. Klein thus underlines the opposition of two views: the one from a population desperate to live in a more sustainable and united world, facing the one from an ultra-rich population, determined to turn Puerto Rico into a paradisaical island, at the risk of sacrificing women and men devoting themselves to the quest for a better world. With a particularly discerning analysis and a very fluid writing, Klein manages to expose the perversity of the capitalist administration with verve.

 

Léna. L

 

Retrouvez le livre dans vos médiathèques: https://mediatheques-villedieuintercom.fr/node/425258

Go to top